Bonne année 2014 ! Légende des macaques du Japon

Pour l’année 2014…
Bons et fructueux entraînements en Aikido, précieuses séances de méditation pour 2014 ! Bonne pratique et surtout bonne mise en
pratique de l’Aikido dans votre vie
de tous les jours…
Bonne année
Happy new year
明けましておめでとう
Felice anno nuovo
Feliz ano novo
Feliz año nuevo
Bon any nou

 

macaque des neiges - japon

Vous connaissez sans doute les macaques du Japon, mais connaissez-vous la légende qui les concerne ?

Snow Monkey of Japan

Macaque du Japon – Nouveau-né
Newborn Baby Snow Monkey. Jigokudani, Japan
photo by © edamame

La légende des sources d’eau chaude du Japon

Dans un lointain Japon, plusieurs clans de samouraïs s’affrontaient. L’un des clans, tout au nord du Japon, était particulier car ils étaient capables de communiquer avec les animaux. En particulier, ils avaient des liens avec les harfangs des neiges qui pouvaient leur servir d’espion du ciel et les macaques des neiges qui pouvaient se faufiler n’importe où sans se faire voir.

Une année, il y eut un hiver très rude. Alors que les plumes des harfangs les protégeaient du froid, les macaques quant à eux mouraient de froid… Afin de leur venir en aide, les samouraïs du clan allairent consulter le roi des harfangs car les hiboux et les chouettes sont connus pour leur grande sagesse.

– Ô grand roi blanc, vois dans quel embarras nous sommes. Nos amis, vos amis, les macaques, sont en train de mourir, car ils sont sensibles au froid… Que pouvons-nous faire?

Le roi des harfangs réunit peu après tous son peuple et leur parla ainsi : Harfangs des neiges, nous devons tenter quelque chose pour sauver nos amis les macaques… Tous les harfangs ululèrent et l’on vit une grande nuée d’oiseaux blancs et bruns s’envoler très haut dans le ciel, en direction du soleil.

Ils volèrent longtemps, très longtemps, et arrivèrent près du soleil… Les plumes les protégeaient de la chaleur aussi bien qu’elles les préservaient du froid de l’hiver… Chaque harfang prit dans son bec un tout petit morceau du soleil, et chacun reprit ensuite le chemin du Japon…

De retour, dans les montagnes du Japon, les harfangs déposèrent chacun leur parcelle de soleil, et bientôt la neige se mit à fondre au point qu’un petit lac se forma. La chaleur des morceaux de soleil rendirent l’eau de ce petit lac bien confortable, même en plein hiver… Les hommes portèrent les macaques encore vivants dans cette source d’eau chaude, et la chaleur les aida bientôt à reprendre toute leur vigueur.

De nos jours, sous l’action des morceaux de soleil, ces sources d’eau chaude réchauffent encore les macaques frileux.

(c)edamame-monkey-snow
Macaque du Japon
Snow Monkey. Jigokudani, Japan
photo by © edamame

A bientôt sur les tatamis,
Bien sincèrement !

Laisser un commentaire