Hitohiro SAITO Sensei - photo © eric savalli

Hitohira SAITO Sensei

(UK) The English version is available here.

« Nous préservons et partageons le grand hértitage de mon père Morihiro tout en restant fidèle à l’héritage technique et spiritual laissé par le fondateur, UESHIBA Morihei. Nous essayons continuellement de nous améliorer nous mêmes, par one pratique systematique et intensive du Kihon, et nous croyons que chaque séance d’entraînement est une opportunité unique de se sentir plus près du fondateur. J’applique en priorité cet entraînement permanent à moi-même. »
– SAITO Hitohiro

iwama-shin-shin-aikishurenHitohira SAITO Sensei (anciennement connu sous le nom de SAITO Hitohiro – voir plus loin) est né le 12 Février 1957 à Iwama, préfecture d’Ibaraki au Japon. Il commence la pratique de l’aikido à 7 ans sous la direction de Maitre Morihei UESHIBA, le fondateur de l’aikido et de son père Morihiro SAITO Shihan.


SAITO H. Sensei – 06/2008 – Stage international au Portugal

Takemusu Aiki vol4
Le jeune Hitohiro Saito, partenaire de son père Morihiro Saito Sensei
dans les livres de ce dernier (ici le Vol.4 « Traditionnal Aikido –
Vital Techniques » de 1974).

Hitohiro Saito Sensei s’inscrit dans une école de cuisine pour devenir chef. Il passe une année à Sendai, puis deux ans à Osaka, où, en plus de ses études de cuisinier, il pratique au dojo d’aikido de Abé Seiseki Sensei avec qui il a également étudié l’art de la calligraphie.

En 1978, il termine ses études et retourne à Iwama. Avec l’aide de son père, il ouvre un restaurant. Ce dernier est construit à deux pas de l’Aiki Jinja et du dojo d’Iwama (Ibaraki Dojo ou Aiki Dojo), sur un terrain que O’Sensei UESHIBA avait offert à son fidèle élève Morihiro Saito Sensei. (NDLR – une page consacrée à l’Aiki Dojo et l’Aiki Jinja situés à Iwama sera prochainement en ligne sur Aikidojo.fr)

Sept ans plus tard, il décide de laisser son métier de cuisinier afin de se consacrer entièrement à l’étude et l’enseignement de l’aikido. Lorsque son père doit s’absenter d’Iwama, Hitohiro SAITO Sensei le remplace prenant la direction de l‘Aiki Dojo et la garde de l’Aiki Jinja. Il donne un cours par semaine à Tokyo au Yoyogi Uehara Dojo (Iwama Ryu Aikido).

En 1986, lors d’une cérémonie à cet effet, Hitohiro SAITO Sensei devient enseignant officiel au dojo d’Iwama. C’est aussi cette année, qu’il commence à diriger des stages hors du Japon.

A la fin des années 1990, en raison de la maladie de son père, Hitohiro SAITO Sensei est de plus en plus présent dans la conduite du Dojo à Iwama, dirigeant les cours réguliers pour les nombreux Ushi Deshi et Soto-Deshi, gèrant et administrant le dojo. Son père, Morihiro SAITO Sensei, n’enseignant alors plus que les cours du matin, les cours du dimanche, et lors de stages nationaux et internationaux.

Hitohiro Saito - Aikido Seminar - Rennes 10/2003
Hitohiro Saito Sensei invité par Daniel Toutain Sensei
dirigeant un stage international à Rennes (France) en Novembre 2003.

En mai 2002, Morihiro Saito Shihan décède des suites d’un cancer. Le monde de l’Aikido perd un maître d’une emprunte unique. Son fils, Hitohiro Saito Sensei, devient  son digne successeur au dojo du fondateur.

National Geographic a produit en 2004 un reportage sur l’Aikido. Une équipe de reporters avait filmé quelques mois auparavant dans le dojo d’Iwama, Hitohiro Saito Sensei en pleine action:

En octobre 2003, survient un différent entre la famille Ueshiba et Hitohiro Saito Sensei. Ce dernier décide alors de quitter l’Aikikai dont il faisait partie et de rendre les clés du dojo. Il fonde l’école Iwama Shinshin Aiki Shuren Kai en Février 2004 dans le but de préserver et de diffuser les techniques de l’Aikido du fondateur (Taijutsu, Aikiken et Aikijo) poursuivant ainsi le travail de son père. (NDLR – La lettre écrite alors par H. Saito Sensei sera prochainement en ligne sur Aikidojo.fr)
Parallèlement, il enseigne également le Shuriken Jutsu, du style « Negishi Ryu » que maîtrissait son père, et pratique la méditation ChinKon à l’instar du fondateur.

Depuis lors, il enseigne dans son propre dojo à Iwama, le Dojo Tarenkan, où il accueille des élèves venus des quatre coins du monde et dirige des stages d’Aikido Iwama Ryu en Europe, Amérique, Asie et Australie.
Sa femme et ses fils étudient l’Aikido à ses côtés.

Conformément à son propre caractère, sa maîtrise des techniques de l’Aikido est plus qu’impressionnante et démonstrative. Hitohiro SAITO Sensei est en effet une personne de forte personnalité qui ne laisse pas indifférent. Sur les tatamis, il déborde d’énergie et de motivation qu’il transmet à ses élèves. Entier dans sa manière d’être, il rit de bon cœur, parfois de lui-même, mais sait aussi se montrer persuasif dans ses corrections lorsqu’il le faut. Il partage volontiers ses expériences d’autres arts martiaux et fait mieux connaitre la culture japonaise aux occidentaux.

SAITO Hitohira
Hitohira SAITO Sensei lors du stage à Arvika (Suède – Mai 2005)

Courant 2009, Hitohiro SAITO Sensei s’est lui-même rebaptisé, comme cela se fait parfois au japon, Hitohira (仁平).
仁 = humanité, vertue, charité
平 = horizontal, paix (ce caractère également utilisé dans le prénom du fondateur : Morihei 盛平)

Hitohira Saito Sensei est par ailleurs un véritable artiste : chef cuisinier, calligraphe et sculpteur de talent. Il prend plaisir à confectionner dans son atelier quelques Nomen (masques traditionnels japonais utilisés pour le théatre).

2004-Masque-Hitohiro-Sensei
Sculpture (masque Nomen) réalisée par Hitohiro Saito Sensei en 2004
et offerte à Nicolas Joliot. Photos Nicolas Joliot pour AikiDojo.fr

2001-10 Calligraphie à Iwama
Hitohiro Saito Sensei réalisant un dessin de Bodhidharma
, sur le tee-shirt d’un
Uchi Deshi, à main-levée et dans la bonne humeur – Iwama (Japon) 10/2001.

Calligraphie H. Saito Soke
Hitohira Saito Sensei réalisant l’une des 20 calligraphies au profit des Philippines
sinistrées par la tempête Ketsana (ici « Aiki Dojo » pour Aiki Dojo Azur)
– Turin (Italie) 10/2009.

[flickr-gallery mode= »tag » tags= »hitohiro » tag_mode= »all »]

Liens:


Vives remerciement à Tristão DA CUNHA Sensei (PT) pour ses précieuses informations et Nicolas JOLIOT (UK) pour ses photographies et son aide à la réalisation de cette page.

2 réflexions au sujet de “Hitohira SAITO Sensei

    • Bonjour Karim
      Pour l’instant, SAITO Hitohira Sensei n’a écrit qu’un seul livre. allez voir Basic Technic – Part 1.
      Concernant les vidéos, je référencerai les meilleures vidéos disponibles sur le web sur AikiDojo.fr, en attendant, les moteurs de recherche vous aideront…

Laisser un commentaire