Keikogi et Obi – La tenue de l’Aikidoka

Keikogi / Kimono : La veste et le pantalon

La tenue de l’aikidoka s’appelle le Keikogi (稽古着)  qui signifie littéralement « vêtement pour  l’entraînement » (Keiko signifiant « Entrainement » et Gi « Vêtement, tenue »). On parle souvent à tort de « Kimomo » qui désigne en japonais un vêtement  d’intérieur.

Le keikogi est composé de 2 pièces, un pantalon et une veste, toutes deux étant dépourvues de tout bouton ou fermeture éclaire.
Fait de coton (100% ou synthétique), il peut rétrécir de façon importante aux premiers lavages en fonction de la qualité du tissu.

Le pratiquant d’Aikido peut, selon son souhait, utiliser un keikogi en « grains de riz » (plus épais et donc plus lourd, souvent utilisé en Judo), ou en toile (relativement plat, souvent utilisé en Karate).

Keikogi d'Aikido
Veste de Keikogi en « grains de riz »

On trouve dans le commerce des Keikogi à des prix très variables. Bien souvent même les premiers prix restent de très bonne qualité. Pour peu que l’on prenne soin de ses Keikogi, ils peuvent durer plusieurs années.

Il est préférable que l’Aikidoka inscrive son nom sur l’épaule gauche de sa veste. Cela permet d’identifier à qui appartient le vêtement (traditionnellement, leskeikogi étaient souvent laissés dans le dojo)… et tout simplement de permettre au professeur de retenir les noms des élèves (au dojo d’Iwama au japon, il est d’usage de mettre son nom sur son keikogi).

Obi : La ceinture

La veste du keikogi est maintenue par une ceinture en tissu : le Obi.

Il existe deux tailles de obi : large (15 cm) et étroite (3 cm). Sauf cas particulier, l’aikidoka utilise le obi étroit.

Traditionnellement, en Aikido on n’utilise que 2 couleurs de Obi : la couleur blanche, et, à partir du shodan (1er dan), la couleur noire.
(Certains dojos, à l’instar des écoles de Judo ou de Karate, utilisent des ceintures de couleurs avant le 1er dan).

Dans le commerce, on trouve deux types de Obi : les souples (ou « sangle »), que l’on achète au mètre, et les « surpiqués », un peu plus rigides, que l’on achète pour une taille donnée. Il est fortement conseillé d’utiliser ce dernier type de ceinture (voir photo ci-dessous) car il est plus robuste et a plus de tenue.

Obi ceinture d'Aikido

Le nœud de ceinture varie d’une école à l’autre et même d’un pratiquant à l’autre. Cependant, dans l’école Iwama Ryu, aux environs des années 1990, Saito Shihan a adopté et naturellement fait adopter un nœud de ceinture particulier (montré par un Uchi Deshi venu à Iwama et pratiquant un autre art martial japonais). Ce nœud est en effet très pratique lorsque l’on porte ou non le hakama. Aujourd’hui il semble de plus en plus repandu au point de trouver sur wikipedia les étapes de sa réalisation :

Noeud ceinture
Photo (cc) Wikipedia – Comment faire le noeud de ceinture.

Plus d’informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Keikogi et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Obi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.